La démocratisation des vélos électriques, révolution ou mode passagère ?

Les véritables début du marché des vélo assisté

Bien que le premier vélo électrique est été présenté au grand public en 1995 par Peugeot, il ne connait le succès que depuis récemment depuis l’année 2010 environ. Avec une croissance dans les parts du marchés du 2 roues de l’ordre de 20% par an et un pic à 30% en 2015, les Vélos à Assistance Électriques représentent actuellement plus ou moins 9% du marché du vélo. A qui s’adresse ce produit de nos jours ? De manière assez générale, à tous le monde qui peut se l’offrir, mais bien évidement aux amateurs de vélos en premier lieu.

Que ce soit pour des trajets quotidien domicile-travail ou du loisir, il y a un vélo motorisé qui convient pour l’activité. De plus par sa dimension écologique, nombreuses sont les villes qui proposent des subventions pour l’achat de ce genre de véhicule, plutôt avantageuses d’ailleurs, puisqu’elle sont souvent de 1/4 du prix d’achat, ce qui n’est pas négligeable!

La loi s’articulant autour de ces nouveaux moyens de transport

Comme on a pu le dire plus haut, les modèles de VAE sont nombreux et logiquement; la loi ne sera pas la même suivant les variantes choisies. En effet pour un véhicule classique, il ne doit pas avoir une batterie dépassant les 250 Watts de puissance, le moteur ne peut allez au delà de 25 km/h et l’assistanat ne se met en route qu’au moment du pédalage et se coup lorsque l’on arrête. Hormis ces conditions, le design et autres éléments de conforts sont laissés libre aux constructeurs.

En revanche, une catégorie de VAE, appelé Speed Bike, se rapproche énormément des 50cc, ce qui leur vaut une législation similaire. Le port d’un casque homologué est donc obligatoire, l’immatriculation du véhicule l’est aussi, le conducteur doit être en possession du permis AM et pour finir le vélo doit être assuré obligatoirement. Ces vélos rapides ont généralement une batterie comprises entre 350 et 500 Wats, d’ou le fait qu’ils soient plus puissant.

Les différents VAE et leur utilisation

Les modèles les plus courants sont les vélos électriques de ville, utilisé pour des trajets urbains, principalement comme véhicule pour les trajets liés au travail. Une version « cargo » qui présente un espace de rangement, plutôt conséquent pour un vélo, est de plus en plus en vogue ainsi que le Vélo Tout Chemin, qui lui est conçu pour être utilisable sur tous les terrains.

Les Speed Bikes connaissent aussi un grosse notoriété malgré les contraintes qui leurs sont liés, et dans un style plus haut de gamme on retrouve les vélos électriques de routes, fait pour l’endurance et un public restreint de passionné de cycles.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur La démocratisation des vélos électriques, révolution ou mode passagère ?